vendredi 17 juin 2011

Mauvaise nouvelle pour Athènes : une statue monumentale du Macédonien Alexandre le Grand à Skopje

MONDE | mercredi 15 juin 2011 à 16h21
Skopje: une statue d'Alexandre le Grand met la Grèce en colère

La Grèce a dénoncé mercredi comme une "provocation" d'arrière-garde, l'érection en cours d'une statue géante d'Alexandre le Grand à Skopje, affirmant qu'elle "hypothéquait" les perspectives d'adhésion de la Macédoine à l'Union européenne

Ce projet "a pour axe principal l'appropriation de l'histoire grecque dans le but d'attiser nationalisme et conflit (...) il s'agit d'une politique provocatrice et condamnable (...) aux retombées incontournables sur les perspectives euro-atlantiques" du pays, a commenté le porte-parole du ministère grec des Affaires Etrangères, Grigoris Delavekouras.

La Grèce, qui s'oppose à l'accès de sa voisine à l'Otan et à l'UE sous réserve d'un règlement de la dispute bilatérale sur le nom de cet ex-Etat yougoslave, "va informer ses partenaires et alliés", a ajouté Grigoris Delavekouras, cité par un communiqué.

Un profond contentieux historique

Les autorités macédoniennes ont entamé mardi la mise en place de cette statue de bronze, qui doit atteindre une hauteur totale de 22 mètres, alors que ce petit Etat balkanique revendique une filiation historique avec Alexandre le Grand.

La Grèce considère au contraire ce roi héllénisé de Macédoine, qui mena ses troupes jusqu'aux abords de l'Inde actuelle, comme faisant partie exclusivement de son patrimoine historique, au même titre que le nom de Macédoine, dont elle défend l'usage à sa voisine.

En raison de ce différend, l'Etat, né en 1991, n'a été reconnu que sous le nom d'Ex-République yougoslave de Macédoine à l'ONU, dans l'attente d'un règlement qu'une médiation des Nations unies n'a jusqu'à présent pas réussi à obtenir.
Belga
Source : http://www.rtbf.be/info/monde/detail_skopje-une-statue-d-alexandre-le-grand-met-la-grece-en-colere?id=6274673

Voir également : Le vice-Premier ministre grec Theodoros Pangalos l'admet en privé : "Le conflit du nom entre la Macédoine et la Grèce est ridicule"