lundi 5 septembre 2011

La destruction massive de l'architecture religieuse ottomane en Grèce

Maria Gravari-Barbas, "Le "sang" et le "sol" : le patrimoine, facteur d'appartenance à un territoire urbain", Géographie et Cultures, n° 20, décembre 1996 :

"(...) le cas de l'architecture religieuse musulmane héritée de l'occupation ottomane : en Grèce, un grand nombre de mosquées ont péri au cours des XIXème et XXème siècles, délibérément ou par un lent processus de détérioration ; d'autres le seront dans les années à venir, car cette marche se poursuit."

Voir également : Le fanatisme destructeur des Grecs à l'encontre de l'architecture turco-ottomane

Le nettoyage ethnique, principe fondateur du stato-nationalisme grec

L'oppression religieuse en Grèce

Chypre : la question du patrimoine culturel de l'île (1)

Chypre : la question du patrimoine culturel de l'île (2)