dimanche 18 septembre 2011

La ministre des Finances autrichienne Maria Fekter préfère un lâchage du boulet grec plutôt que la poursuite de la perfusion

Grèce : l'Autriche n'exclut pas la faillite
Mis à jour le 16/09/2011 à 09:52 | publié le 16/09/2011 à 09:52

La ministre autrichienne des Finances, Maria Fekter, n'a pas exclu vendredi qu'une faillite de la Grèce soit une solution préférable à un sauvetage trop onéreux, à son arrivée à une réunion avec ses homologues européens à Wroclaw, en Pologne.

"Nous poursuivons sur notre voie de manière résolue" mais "si nous devions avoir une situation montrant qu'elle est plus onéreuse qu'une alternative" comme le défaut de paiement, "nous devrions réfléchir à cette alternative", a-t-elle dit, précisant que ce n'était pas encore d'actualité.
Source : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/09/16/97002-20110916FILWWW00353-grece-l-autriche-n-exclut-pas-la-faillite.php