lundi 24 octobre 2011

Allemagne : le dirigeant des Republikaner Reinhard Hornberger veut que son pays cesse de subventionner les Grecs

20.10.2011
Les REP manifestent à Munich contre la politique de l'euro.

Allemagne. Bavière. Munich. Le samedi 15 octobre 2011, la section de Munich et de Haute-Bavière des Republikaner a organisé une manifestation sur la Marienplatz à Munich (la Marienplatz, située dans le centre piétonnier, est la place principale de la ville) contre l’euro, les grandes banques et le Fonds de sauvegarde de l’euro. La presse du régime a boycotté l’annonce du rassemblement. 40 à 50 jeunes gauchistes ont cherché a perturber la réunion par des cris.

Reinhard Hornberger, le dirigeant des Republikaner à Munich, a tenu un discours au cours duquel il a utilisé la devise « Hors de l’euro » et « Non à l’union des dettes ». Pour lui, la principale chose est que cessent les payements à la Grèce et aux autres États en faillite.

Le Président des Republikaner de Haute-Bavière et Vice-président des Républikaner de Bavière Martin Huber a mis en garde contre un appauvrissement social des Allemands qui doivent prendre à leur compte la responsabilité de toutes les erreurs des autres. Ils ne doivent pas s’étonner si un jour ils se retrouvent eux aussi en faillite. Martin Huber exige que l’argent serve à aider les mères qui désirent rester à la maison pour élever leurs enfants et à protéger les pensionnés de la misère qui les menacent de plus en plus.

Le principal orateur de la manifestation a été le Président national des Republikaner Rolf Schlierer. Il a dit que son parti avait déjà en 1995 prévu le scénario actuel et ne croyait déjà pas à cette époque à une union monétaire stable et a déclaré : « Un pays ne doit pas payer pour les dettes d’un autre.». Il a conclu à l’adresse du gouvernement national d’Angela Merkel (CDU - Parti conservateur) : « Rendez nous notre argent.».
Source : http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2011/10/20/les-rep-manifestent-a-munich-contre-la-politique-de-l.html

Voir également : Allemagne : un haut responsable de la CSU veut que la Grèce parasitaire sorte de la zone Euro

Le ministre des Finances allemand Philipp Roesler renvoie balader les pleurnicheurs grecs : l'Allemagne ne paiera pas d'indemnités pour l'occupation de la Grèce durant la Seconde Guerre mondiale