dimanche 9 octobre 2011

Allemagne : un haut responsable de la CSU veut que la Grèce parasitaire sorte de la zone Euro

Un important allié de Mme Merkel appelle la Grèce à sortir de la zone euro

Dimanche, 02 Octobre 2011 12:29

Un haut responsable du parti social-chrétien bavarois, la CSU, alliée de la CDU démocrate-chrétienne de la chancelière Angela Merkel, a appelé dimanche la Grèce surendettée à sortir de la zone euro, au rebours de la politique officiellement suivie par Berlin.

"Je crois qu'une solution, si on veut que la Grèce redevienne compétitive de façon stable, c'est qu'elle le fasse hors de la zone euro", a déclaré à une radio le secrétaire général de la CSU, Alexander Dobrindt.

Si la Grèce échouait à convaincre les auditeurs de la troïka (BCE, FMI, UE) de sa capacité à faire les réformes exigées pour qu'elle puisse bénéficier d'une aide financière supplémentaire de ses trois bailleurs de fonds, le Fonds de secours de l'UE (FESF), devrait alors servir à "organiser ce départ" de la zone euro, estime M. Dobrindt.


Mme Merkel, désignée comme la femme la plus puissante du monde par le magazine américain Forbes, a fort à faire pour convaincre dans ses propres rangs de la justesse de la politique d'assistance financière à la Grèce qu'elle mène, dans le but de maintenir ce pays dans la zone euro.

Recevant mardi le Premier ministre grec George Papandreou, elle lui a dit qu'elle souhaitait voir "une Grèce forte dans la zone euro".
Jeudi, le Bundestag a donné son aval à l'élargissement du FESF, au terme d'intenses spéculations sur la solidité de la coalition (CDU, CSU, libéraux du FDP.
Mais 15 députés de la coalition de centre-droit ont défiée Mme Merkel en refusant de l'appuyer.
Le ministre de l'Economie, Philipp Rösler (FDP) avait lui-même provoqué une forte réaction des marchés financiers le 12 septembre en évoquant un défaut de paiement de la Grèce.
Cela avait conduit Mme Merkel à demander à ce que chacun "pèse ses mots" au sujet de la crise.
Quoi qu'il en soit, les propos de M. Dobrindt interviennent alors que la semaine qui s'ouvre va être capitale. La zone euro va tenter d'avancer sur la crise de la dette et la mise en oeuvre du second plan d'aide à la Grèce, au moment où Paris et Berlin veulent évoquer les moyens d'améliorer le pilotage de l'Union monétaire.

Les ministres des Finances de l'Union monétaire, réunis au sein de l'Eurogroupe, se retrouvent lundi à 17H00 (15H00 GMT) à Luxembourg. Ceux de l'Union européenne enchaîneront mardi matin.

La semaine qui s'ouvre sera aussi marquée jeudi par une réunion du conseil des gouverneurs de la BCE.
Source : http://www.medias-france-libre.fr/component/content/article/4-bruxelles-ue/1731-un-important-allie-de-mme-merkel-appelle-la-grece-a-sortir-de-la-zone-euro