jeudi 1 décembre 2011

Le vice-Premier ministre grec Theodoros Pangalos s'oppose aux "indignés" grecs qui refusent de payer la dette : "des communistes, des fascistes et des cons"