mercredi 20 juin 2012

Pays-Bas : Geert Wilders exige que l'argent des contribuables néerlandais ne soit plus gaspillé pour la Grèce parasitaire

07.06.2012
Geert Wilders, Angela Merkel et l'euro.


Pays-Bas. Le Président du PVV Geert Wilders a réagi à des articles parus dans la presse.

D’un côté, la Chancelière allemande Angela Merkel plaide pour que les pays membres de l’Union européenne transfèrent progressivement plus de compétences à l’union européenne. Elle estime que pour répondre à la crise de la dette, la formation d’une union politique est indispensable, et dans le pire des cas avec un groupe limité de pays.

De l’autre côté, les Pays-Bas doivent emprunter 8,4 milliards d’euros pour compenser les manques à gagner que l’État enrégistre à cause de la crise. Un milliard d’euros devant servir à soutenir la Grèce.


Les Députés PVV Van Dijck, Bontes et Geert Wilders ont posé des questions parlementaires à ce sujet.

Geert Wilders dénonce le fait que le gouvernement réalise des économies aux Pays-Bas sur la déduction des frais de transport des travailleurs et envoie de l’argent à la Grèce corrompue. Geert Wilders exige que les Pays-Bas n’expédient plus d’argent à la Grèce.
Source : http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2012/06/07/geert-wilders-angela-merkel-et-l-euro.html

Voir également : Pays-Bas : Geert Wilders et Teun van Dijck exigent des explications quant à l'affaire des 400 chars qui auraient été achetés par les Grecs

Pays-Bas : Geert Wilders humilie la Grèce corrompue