vendredi 22 novembre 2013

La troïka conteste les projections du gouvernement grec

La Grèce vise un accord avec la troïka d'ici le 9 décembre

Reuters - publié le 18/11/2013 à 23:45

Athènes et la "troïka" composée du Fonds monétaire international (FMI), de l'Union européenne et de la Banque centrale européenne (BCE) ne sont pas d'accord sur le montant des économies nécessaires pour respecter les objectifs budgétaires définis pour 2014.

Ce différend a alimenté des spéculations suggérant que la Grèce, en récession depuis six ans, doive prendre de nouvelles mesures d'austérité.


"Les négociations sont difficiles, mais nous avançons en partant du principe que nous aboutirons à un accord d'ici le 9 décembre", a dit à des journalistes le ministre des Finances Yannis Stournaras après une réunion avec le Premier ministre Antonis Samaras.

Dans la journée, les inspecteurs de la troïka se sont entretenus pendant plus de cinq heures avec Yannis Stournaras et d'autres ministres afin de trouver les moyens de combler un trou de deux milliards d'euros dans le budget 2014.

Des responsables de la troïka ont notamment contesté les projections du gouvernement concernant les recettes attendues d'une taxe immobilière remise à plat, décelant un manque à gagner de 3350 millions d'euros.

Avec des ménages qui ont vu fondre leurs revenus disponibles de 40% en six ans et un taux de chômage de près de 28%, la coalition au pouvoir est fortement opposée à de nouvelles baisses des salaires et des retraites. (George Georgiopoulos, Benoit Van Overstraeten pour le service français)
Source : http://lexpansion.lexpress.fr/economie/la-grece-vise-un-accord-avec-la-troika-d-ici-le-9-decembre_416365.html